Le Doigt a ressaut

Voir la VIDEO de l'INTERVENTION: Cliquer ICI

Le doigt a ressaut ou doigt a ressort se manifeste par un accrochage parfois douloureux a la mobilisation en flexion (fermeture) ou extension (ouverture) du doigt.
Il est du a la présence d‘un nodule sur le tendon, nodule qui accroche lorsqu‘il s‘engage sous les poulies ( voir schéma). Cet accrochage irrite le nodule et le fait grossir; il bloque donc encore plus; c'est un phénomène auto entretenu. (cercle vicieux)
Les raisons de l'apparition de ce nodule sont multiples : mauvaise hydratation, effort important, efforts
répétés. Parfois l’apparition est totalement spontanée.


doigt-extension


corde d'arc



doigt poulie


doigt ressaut



Comment faire le diagnostic ?

Le diagnostic est clinique, c‘est à dire qu‘il se fait simplement en vous examinant.
Une douleur est ressentie lorsqu‘on appuie sur un point précis situe à la racine du doigt, dans la paume de la main. L‘examinateur peut également percevoir le nodule lors de cette palpation et recréer la douleur lorsque le nodule s‘engage sous la poulie.

douleur doigt ressaut



Parfois, le doigt peut rester bloqué en flexion ou en extension et le diagnostic est alors facile.

Enfin, dans certains cas, le patient peut avoir l’impression que la douleur se situe à la face dorsale du doigt; il s’agit d’une douleur transmise ou liée aux efforts que doit faire le tendon extenseur pour étendre le doigt bloqué.

Les examens complémentaires : Ils sont inutiles. Si vous en avez réalisé, il s‘agit probablement d‘une radiographie qui sera normale ou d'une échographie qui montre le petit nodule sur le tendon, perçu à la palpation.

Que faire ?

- Le simple repos permet parfois de faire disparaître le doigt a ressaut.

-
Une infiltration dans la gaine du fléchisseur est une solution possible. Le but est d'injecter un anti-inflammatoire puissant (corticoïde) qui fera disparaître le nodule et donc le ressaut. L'infiltration est efficace dans la moitie des cas. Réalisée lors de la consultation, elle est modérément douloureuse à condition d'injecter doucement et d'associer éventuellement un anesthésique local. Elle peut par contre être parfois suivie d’une gêne au niveau du doigt pendant deux jours durant lesquels les efforts sont déconseillés et la prise d'antalgiques recommandée.

-
L'intervention chirurgicale se fait sous anesthésie locale, en secteur ambulatoire. Vous ne dormirez pas a la clinique. Vous devrez rencontrer un anesthésiste plus de 48 heures avant l'intervention.
Lorsque l'anesthésie est installée, le chirurgien fait une incision d'environ 1 cm, repère les artères et les veines qui nourrissent le doigt, les nerfs qui lui donnent la sensibilité puis ouvre la 1ere poulie. La disparition du ressaut est vérifiée puis la peau est suturée par quelques points de fil résorbable.
Un pansement est applique que vous retirerez vous-même environ 5 jours après l'opération.
Vous sortirez de la clinique quelques heures après la chirurgie; vous pourrez commencer à bouger le doigt immédiatement. Les douleurs et l'œdème (gonflement) doivent diminuer progressivement. Il est recommandé de masser la cicatrice avec quelques gouttes d'huile ou crème à partir de la 3eme semaine. Des douleurs peuvent persister a l'appui sur la cicatrice pendant plusieurs semaines. Une difficulté pour étendre le doigt peut durer plusieurs mois. Ce problème touche surtout les doigts longs (tous les doigts sauf le pouce) et les doigts où le ressaut est présent depuis longtemps. Cette perte d'extension peut même dans certains cas être définitive. C’est pourquoi votre chirurgien préférera dans certains cas vous proposer une infiltration et dans certains cas une opération d'emblée (surtout pour les pouces a ressaut).

Quelques repères :
L'intervention est rapide : moins de 30 minutes.
Prévoyez d'y consacrer une journée; elle peut être décalée si votre chirurgien doit prendre en charge un patient en urgence.
L'arrêt de travail sera de 24 heures pour un travail de bureau a 2 semaines pour un travail manuel lourd.
L'arrêt de sport sera généralement de 1 mois.

COMPLICATIONS :
Les infiltrations peuvent entraîner un rash ou une réaction allergique. Prévenez votre médecin si cela s'est déjà produit auparavant.
Complications après l’intervention :
Persistance d'un défaut d'extension du doigt : voir plus haut.
Algoneurodystrophie . Lien
Récidive : elle est rare après le geste chirurgical. Elle peut être due l'apparition d'un nouveau nodule sur le tendon, située sous une autre poulie.

Les autres solutions :
- La prise en charge en kinésithérapie : le port d‘attelles prolongé associé à des séances de physiothérapie peut permettre d'améliorer voire de faire disparaître un doigt a ressaut.
- L'abstention thérapeutique : Si le ressaut est peu douloureux et peu gênant, on peut simplement surveiller l'évolution. Le risque est de garder un défaut d'extension si l'on opère trop tard.
- La chirurgie a l'aiguille : n'est pas pratiquée à l'heure actuelle a la clinique.



Fiche et Schémas réalisés par le
Dr Philippe de Mourgues