Qu’est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le canal carpien est un tunnel en avant du poignet dans lequel passe un nerf qui peut être comprimé.

Ce canal est constitué des os du poignet et d’un épais ligament en avant. Les tendons fléchisseurs des doigt passent aussi dans le canal carpien. 

les symptômes du canal carpien ?

Quand le nerf est trop « serré » dans le canal carpien cela entraine des douleurs et fourmillements dans les premiers doigts de la main qui réveillent la nuit. Le nerf devient malade et ne remplit plus correctement son rôle, on perd alors la sensibilité et la force, ce qui peut entrainer le lâcher d’objet. Dans les cas les plus avancés, les muscles du pouces s’atrophient (la récupération après traitement est plus limités dans ces cas sévères).

L’éléctromyogramme est l’examen qui permet de confirmer le diagnostic et de connaitre la sévérité de l’atteinte. Cet examen est réalisé par un médecin spécialiste: un neurologue le plus souvent.

Le traitement du canal carpien ?

Les différents traitements consistent en :

  • une attelle nocturne qui est souvent efficace au début.
  • Une infiltration de cortisone dans le canal carpien qui peut soulager plus ou moins longtemps.
  • Une intervention chirurgicale est indiquée dans les cas plus avancé ou après échec des méthodes précédentes.

Déroulement de l'opération ?

Opération chirurgicale sous anesthésie locale

L’opération consiste en l’ouverture du canal carpien en sectionnant l’épais ligament en avant. Cette opération peut se faire par voie « mini invasive » ou sous endoscopie.

L’opération se fait en ambulatoire sur moins d’une demi-journée, en endormant uniquement la main.

Après l’opération les doigts sont libres et peuvent être utilisés pour les geste de la vie courante. Il est préférable de ne pas forcer avec la main pendant 2-3 semaines.

les soins post-opératoire ?

Il est important de bien prendre les antalgiques qui vous ont été prescrit en rentrant à la maison afin de passer une bonne nuit.

Vous pouvez reprendre normalement vos activités quotidienne.

Le pansement est à refaire régulièrement après un lavage abondant à l’eau et au savon. 

l'évolution et quels sont les risques ?

Il est normal et habituel d’avoir une douleur et un oedème dans la paume pendant une durée de 1 à 2 mois.

La force est diminuée dans les jours qui suivent l’opération puis récupère progressivement en quelques mois.
Les douleurs qui réveillent la nuit disparaissent tout de suite !

En revanche force, sensibilité et fourmillement la journée mettent plusieurs mois à récupérer. Plus l’atteinte est sévère et ancienne, plus la récupération est longue, voir incomplète dans les cas les plus graves. Le tabac diminue les capacités de récupération du nerf et nous encourageons nos patients à arrêter de fumer pour mieux récupérer.

Complications neurovasculaires

La chirurgie du canal carpien à la réputation d’être bénigne avec seulement 0,2 à 0,5% de complications neurovasculaires:

  • La libération du nerf s’accompagne parfois d’une irritabilité du nerf. Dans ce cas les fourmis persistent au toucher, parfois désagréable plusieurs mois avant de disparaître.
  • L’organisme peut réagir d’une manière exagérée au geste chirurgical et développer une tuméfaction douloureuse pouvant toucher tout le membre supérieur et entraîner une raideur de la main et de l’épaule (algoneurodystrophie ou syndrome douloureux régional).
  • Les récidives précoces surviennent parfois du fait d’une fibrose cicatricielle excessive. Elles peuvent nécessiter une réintervention.
  • Les récidives tardives sont exceptionnelles.

Dans tous les cas, votre chirurgien et son équipe assurent une continuité des soins 24h/24, 7 jours sur 7 et restent mobilisés, notamment en cas d’évolution post opératoire compliquée.