Qu’est-ce que la ténosynovite de De Quervain ?

La Ténosynovite de De Quervain est une inflammation des tendons dans leur coulisse au bord externe du poignet. Les tendons « long abducteur du pouce » et court extenseur du pouce » se coincent alors dans la coulisse, provoquant une douleur aigüe, parfois au point de faire lâcher les objets.

Ténosynovite de De Quervain

comment faire le diagnostic de la ténosynovite de De Quervain?

Un diagnostic clinique :

Le diagnostic est essentiellement clinique: une voussure au bord externe du poignet, des douleurs fulgurantes, et un signe caractéristique: le signe de Finkelstein (une douleur provoquée par l’inclinaison du poignet, poing fermé).

La radio élimine un problème osseux, et l’échographie montre un épaississement du tunnel qui livre passage aux deux tendons.

le traitement de la ténosynovite ?

Attelle ou infiltration

Au début une attelle et un traitement anti inflammatoire local peuvent calmer les symptômes, et même obtenir la guérison. Une infiltration peut aussi apporter un soulagement, parfois durable. La persistance des symptômes doit conduire à la consultation chirurgicale

Déroulement de l'opération ?

Intervention en ambulatoire Ténosynovite de De Quervain

L’intervention est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie loco-régionale. Une courte incision transversale permet d’exposer la coulisse, et de l’ouvrir pour libérer les deux tendons.

les soins post-opératoire ?

Les pansements

En général un pansement épais est laissé huit jours, puis retiré par vous même. Les suites sont dictées par votre chirurgien en fonction de l’intensité de l’inflammation, et de vos activités: repos simple, attelle amovible, ou immobilisation plâtrée.

Quels sont les risques de l’intervention ?

L’intervention nécessite une bonne connaissance de l’anatomie locale, car la région est riche en éléments fragiles comme le nerf radial. Par ailleurs la coulisse qui livre passage aux deux tendons en cause présente fréquemment des variations anatomiques bien connues des chirurgiens de la main.

Quels sont les risques de l’intervention ?

En général les douleurs aigües disparaissent dès l’intervention réalisée. La cicatrice reste par contre sensible et épaisse pendant deux mois. La voussure cicatricielle s’estompe ensuite peu a peu, pour ne laisser qu’une fine cicatrice linéaire après quelques mois.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Prenez rendez-vous avec l'un de nos chirurgiens de la main