Qu’est-ce que le doigt à ressaut ?

Le doigt à ressaut (ou à ressort) est un accrochage plus ou moins douloureux qui survient lors de la flexion complète d’un doigt (souvent le 4eme). Le doigt reste alors bloqué en flexion, nécessitant parfois l’aide de l’autre main pour le débloquer.

Doit à ressautLe blocage est dû à un épaississement localisé d’un tendon fléchisseur, qui a du mal à s’engager dans le tunnel qui maintient le tendon au contact du squelette des phalanges (un peu comme le fil d’une canne à pêche qui passe dans des arceaux pour le maintenir au contact de la canne). Cet épaississement nodulaire apparait le plus souvent sans cause particulière, parfois favorisé par un épisode de déshydratation, ou par des microtraumatismes répétés. Le diabète et l’hypothyroïdie sont souvent compliqués de canalaires mécaniques comme le doigt à ressaut, ou neurologiques comme le syndrome du canal carpien.

Le diagnostic du doigt à ressaut

Le diagnostic est uniquement clinique. Les examens d’imagerie ou de laboratoire sont inutiles.

Le traitement du doigt à ressaut

Au tout début le doigt à ressaut peut répondre favorablement à une hyper hydratation, une mise au repos, une immobilisation nocturne en semi extension. Une fois constitué et permanent le ressaut justifie de discuter infiltration ou chirurgie:

Le traitement du doigt à ressaut

Au tout début le doigt à ressaut peut répondre favorablement à une hyper hydratation, une mise au repos, une immobilisation nocturne en semi extension. Une fois constitué et permanent le ressaut justifie de discuter infiltration ou chirurgie:
Doigt à ressaut

L’infiltration

    • l’infiltration (une injection de corticoïdes) en périphérie de la zone de blocage permet le plus souvent une amélioration des symptômes. Elle est effectuée à l’aide d’une aiguille très fine et est en général très bien supportée. Elle est donc très souvent proposée en première intention. Cependant l’amélioration n’est que transitoire dans la moitié des cas.

La chirurgie

  • La chirurgie consiste à ouvrir le tunnel digital au niveau de la zone de blocage pour permettre le coulissement sans obstacle du tendon déformé. La course du tendon s’en trouve un peu modifiée (comme lorsque le fil de la canne à pêche « oublie » un anneau) mais le doigt retrouve en quelques semaines ses capacités antérieures.
Doigt à ressaut

L’infiltration

l’infiltration (une injection de corticoïdes) en périphérie de la zone de blocage permet le plus souvent une amélioration des symptômes. Elle est effectuée à l’aide d’une aiguille très fine et est en général très bien supportée. Elle est donc très souvent proposée en première intention. Cependant l’amélioration n’est que transitoire dans la moitié des cas.

La chirurgie

La chirurgie consiste à ouvrir le tunnel digital au niveau de la zone de blocage pour permettre le coulissement sans obstacle du tendon déformé. La course du tendon s’en trouve un peu modifiée (comme lorsque le fil de la canne à pêche « oublie » un anneau) mais le doigt retrouve en quelques semaines ses capacités antérieures.

Déroulement de l'opération

L’intervention

L’intervention est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale (au niveau du doigt) ou loco régionale (au niveau du bras). L’incision emprunte un pli cutané en regard de la base du doigt ou se situe le blocage. Le tunnel est ouvert a ce niveau pour libérer le coulissement sans entraves du tendon fléchisseur. il cicatrisera ensuite spontanément un peu plus large. Un petit pansement protège la plaie pendant quelques jours.

Les soins post-opératoire

Les soins

Dès le lendemain il est conseillé de mettre le doigt en extension complète et de toucher la paume avec le bout du doigt au moins 5 fois toutes les heures. Négliger cette mobilisation précoce peut laisser persister une extension incomplète. Les fils résorbables s’éliminent tout seuls au lavage des mains a l’eau du robinet et au savon de Marseille. Parfois il s’agit de fil non résorbable qu’il faut alors faire retirer au 10eme jour par un(e) infirmier(e).

Les risques de l’intervention

La persistance d’un blocage ou d’une récupération incomplète de l’extension peut provenir d’un conflit plus allongé dans le tunnel. Une nouvelle intervention est parfois proposée pour étendre la libération du tendon ou pour en retirer une partie hypertrophique La récidive du blocage sur le doigt opéré est très rare. Par contre il est très fréquent d’assister à l’apparition d’un même problème sur un doigt voisin.

Le pronostic du traitement chirurgical

La reprise du travail

La reprise de la conduite automobile est possible dès le lendemain. La reprise d’une activité manuelle est conditionnée par le fait de ne pas pouvoir se laver  les mains normalement avant 8 jours. De même la reprise du travail est possible dès le lendemain pour une profession sédentaire. Pour un travailleur manuel un arrêt  de 10 jours est prudent.

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Prenez rendez-vous avec l'un de nos chirurgiens de la main